Catégories
Blog Destinations Suède

1000 & 1 Arbres = la Suède

Quand on dit Suède, on pense à … IKEA, des grand(e)s blond(e)s, le floorball, le hockey sur glace, Valkommen, Zlatan, ABBA, FjallRaven, Sabaton, Inflames, Royal Republic, Krisprolls.

C’est tout ? Les gloutons et les ours, Volvo, Scania, H&M, Tetra Pak, la Laponie, le parc du Sarek, Stockholm, Göteborg, Malmö, Friskis & Svettis, les roulés à la cannelle, Fifi Brindacier.

Encore un effort … Les aurore boréales, un des 13 serveurs racine DNS au monde, les prix Nobels, le pain nordique, Europe, Ghost.

La tête du gars qui en sait long sur la Suède.

C’est à peu près tout ce qu’on savait sur la Suède à nous deux et faut bien avouer que c’est pas MEGA utile. Je savais aussi que ça se trouve là-bas au Nord mais je ne sais pas pourquoi, vu de France, on confond souvent tous ces pays Vikings. Alors de gauche à droite, c’est la Norvège, puis la Suède et enfin la Finlande. Bien qu’ils se trouvent l’un à côté de l’autre, ils n’ont pas grand chose en commun (oui bien vu, ils ont tous une croix sur leur drapeau).


Nous, on est au milieu du coup, en Suède, dont voici une petite carte d’identité :

  • Capitale : Stockholm
  • Population : 10,23M (Belgique : 11,46M)
  • Superficie : 450 295 km² (Espagne : 505 990 km²)
  • Densité : 25 habitants/km² ( France : 118 habitants / km²)
  • A gagné l’Eurovision 6 fois (1974: ABBA / 1984: Les frères Herrey / 1991: Carola / 1999: Charlotte Nilsson / 2012: Loreen (presque) / 2015: Måns Zelmerlöw)
  • A gagné quoi d’autre : les championnats du monde de hockey sur glace en 1953, 1957, 1962, 1987 1991, 1992, 1998, 2006, 2013, 2017 et 2018. On le comprend un peu quand on voit les 3/4 du pays sous la neige à partir du mois d’octobre.
  • Montagne la plus haute : Kebnekaise (2117m), en Laponie

Notre arrivée dans le Sud de la Suède

C’est sans plus de préparation que ça et avec toute la curiosité qui va avec que nous arrivons en ferry depuis l’Allemagne dans la ville de Trelleborg le 20 octobre vers 20h. Passée la découverte qu’il ne fait pas beaucoup froid ici qu’en Allemagne (c’est même le contraire), nous décidons de dormir dans la voiture juste en face de la mer. C’est manifestement un spot connu, il y a déjà quelques vans stationnés là !

Dès le lendemain, sous un temps un peu gris, nous prenons la décision de monter rapidement le plus au nord possible pour pouvoir visiter le cercle arctique avec un minimum de lumière. En effet, en arrivant en Suède, fin octobre, et avant le changement d’heure, il fait jour de 7h à 18h environ. A titre de comparaison, au Nord de la Suède, une vingtaine de jours plus tard, et après changement d’heure, il fera jour de 8h30 à 14h30 environ (sauf si le ciel est couvert)(et sauf si l’horizon est bouché par des montagnes) et on perdra environ 10 à 15min de clarté par jour.

Pour vous aider à vous repérer dans cet article, voici l’itinéraire qu’on a suivi pour commencer 🙂

Tout au long de la route, on découvre petit à petit qu’il y a beaucoup d’arbres et de forêts, vraiment beaucoup. Et des lacs aussi, beaucoup de lacs. Comme on le disait plus tôt, on n’a pas vraiment préparé notre arrivée en Suède donc on commence par admirer les couleurs automnales des arbres (des jaunes vifs incroyables !) et à se laisser guider par les panneaux routiers indiquant des monuments historiques et des points de vue.

On découvre ainsi le Göta Canal qui permet de relier de manière navigable l’est à l’ouest du pays sans passer par les îles danoises (un peu à la manière du canal du Midi); ainsi que des lieux de villégiature royale abandonnés par le coronavirus (on a pu se servir tranquille dans les vergers du roi du coup !); IKEA bien sûr, impossible de passer à côté, il y en un dans chaque zone commerciale un peu comme les Decathlon en France. Puis on voit aussi des arbres parce qu’ici, il y a des forêts à perte de vue, et même encore plus loin. Et parfois des lacs aussi.

On avance assez rapidement au début de ce road trip car premièrement, notre timing se situe dans l’intersaison donc c’est plus vraiment les bonnes températures pour faire des activités telles que le canoë par exemple mais la neige n’est pas encore arrivée dans le Sud pour le ski non plus. Et deuxièmement, quoiqu’on en dise, même si personne ne porte de masque ici, le gouvernement a quand même ordonné la fermeture de quelques lieux publics à cause du covid.

Etape à Stockholm

Avant de rejoindre les rennes du Père Noël, on fait tout de même halte à Stockholm où Jessica (une amie de Lauren) sera notre hôte et même notre guide pour nous faire profiter des meilleurs endroits de la ville. Stockholm est une capitale qui nous a vraiment plu, tant son architecture que son implantation sur un archipel de 14 îles, et elle mérite bien son article à elle donc on vous en dit plus la prochaine fois.

La région de Stockholm est toutefois intéressante du point de vue historique car c’est un haut lieu d’implantation des Vikings, et notamment le village de Sigtuna où l’on trouve la plus grande concentration en runes au monde.

Le Golfe de Bothnie

Malgré les températures encore assez clémentes (entre 5 et 10 degrés) ce qui nous permet de dormir dans la voiture, c’est surtout le manque de jour qui n’est pas pratique en camping. Le prix de l’hébergement est relativement cher donc pour la suite du voyage, on se crée un compte sur la plate-forme d’hébergement gratuit CouchSurfing pour essayer de rencontrer des locaux et en savoir plus sur la culture suédoise. Ce sera aussi l’occasion peut-être de s’essayer à la cuisine suédoise pour changer de la nourriture de camping !! Ceci dit, on croise beaucoup plus de fastfoods que de restaurants ici donc on ne sait pas encore de quoi est faite la gastronomie locale …

La remontée du Golfe de Bothnie, ce bras de mer entre la Finlande et la Suède surnommé la Höga Kusten ou “Haute Côté” et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, sera l’occasion de tester ce mode d’hébergement. Le bilan est assez rigolo car le couchsurfing marche plutôt bien mais ce sont essentiellement des expats qui nous accueillent 🙂 Notre budget respire mais on n’en sait pas beaucoup plus sur la Suède du coup. Merci à Jenny, Lucille, Manuel et Diana en tout cas pour leur accueil.

Et la suite ?

La High Coast se termine à Umeå, ville d’entrée de la Laponie et de ses montagnes, de ses routes enneigées, de ses rennes. C’est ici qu’on quitte la mer et son climat humide qui nous protège encore un peu des routes verglacées et qu’on rentre dans le vif du sujet !

On anticipe (ola !! tout doux bijou) un peu (je me disais aussi) les semaines qui arrivent en se disant que si nous souhaitons profiter du Grand Nord un peu plus longtemps, le mieux serait de faire du bénévolat contre un hébergement (probablement pas dans le milieu agricole vu la neige …). Seulement voilà, conséquence du COVID, beaucoup de voyageurs ont également choisi la Suède comme refuge et les personnes proposant un hébergement se retrouvent submergées de demandes. Avec une grande persévérance de Lauren, nous décrochons une réponse positive de la part d’une famille vivant dans les îles Lofoten, en Norvège. C’est vrai qu’on connait déjà (on avait raconté cette aventure sur le blog de Reporter on the Road, à retrouver en cliquant ici) mais c’est un bon endroit pour voir des aurores boréales et ça sera également l’occasion de redécouvrir les paysages magnifiques arpentés deux ans auparavant recouverts de neige cette fois-ci. Les activités proposées seront essentiellement du babysitting et des petits travaux de rénovation de la maison mais sera une première occasion pour Benjamin de pratiquer son anglais.

Voilà le programme, il ne nous reste plus qu’à découvrir la Laponie et à vous en parler très bientôt ! 🙂

3 réponses sur « 1000 & 1 Arbres = la Suède »

Le saviez-vous ?
Le niveau de la mer en Suède descend de plusieurs cm par an malgré le réchauffement climatique et l’augmentation du niveau des océans. En fait, c’est le pays tout entier qui se soulève du fait de la remontée du socle continental suite à l’érosion de la chaine calédonienne. C’est ouf, non ?

Mais oui ! Sur la Hoga Kunsten justement, il y a quelques panneaux qui signalent les endroits qui étaient au niveau de la mer avant et qui se retrouvent plus hauts en altitude maintenant, c’est fou 🙂

C’est top d avoir de vos nouvelles 😍
J’attends la suite avec impatience
Bisous de la sister 😘😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

3 × deux =